Quatre dessins de François Houtin | Association des Amis de la Bibliothèque Nationale de France

Quatre dessins de François Houtin

Acquisition d'une série de quatre dessins de François Houtin, Fantaisie romantique. Dessins au lavis d'encre de Chine

 

François Houtin a l'originalité d'allier l'art du dessin et de la gravure à celui des jardins. Il s'est initié à la gravure dès son arrivée à Paris en 1971, auprès de Jean Delpech, en suivant les cours du soir de la Ville de Paris. Paysagiste de métier, il a travaillé alors pendant quelques années avec les paysagistes-décorateurs Jacques Bedat et Franz Baechler, tout en poursuivant son œuvre gravé. Depuis 1979, il se consacre uniquement au dessin et à l'estampe, domaine dans lequel il a obtenu plusieurs distinctions : le prix de gravure Lacourière en 1983, puis en 1986 le prix Florence Gould. Sa connaissance des jardins imprègne profondément son imaginaire tel qu'il s'exprime dans ses œuvres. Utilisant les mêmes sources d'inspiration, il a dessiné, pour Hermès, le décor de plusieurs carrés et un service de table en faïence, Les Maisons enchantées. Il a également peint des fresques murales notamment pour le restaurant Artcurial au rond-point des Champs Elysées à Paris (2010).

François Houtin décline le thème des jardins à l'infini dans des dessins et des gravures se situant dans la filiation des artistes de la fin du XVIIIème siècle. La figure humaine est totalement absente de son œuvre. L'art du jardin, de traditions diverses, sert de fondement à ses créations qui combinent, de manière savante, des architectures de ruines, et des éléments végétaux organisés ou laissés à l'abandon, selon des compositions harmonieuses, souvent symétriques.

Le catalogue raisonné de l'œuvre gravé de François Houtin publié en 2002 rassemblait  près de 300 gravures : le département des estampes et de la photographie de la BnF possède un ensemble quasi exhaustif de cet oeuvre. L'artiste a également recours au monotype, souvent rehaussé de lavis : quatre de ces monotypes ont été acquis en 2002 grâce à la générosité de la Société des amis de la BnF.

Parallèlement à la gravure qui reste son mode d'expression privilégié, François Houtin est également dessinateur : le dessin est souvent à la base de ses estampes, mais suit également un développement indépendant. Depuis 2002, il dessine au lavis d'encre de Chine sur de très grandes feuilles de papier.

Afin de compléter l'œuvre de cet artiste présent dans les collections, il nous parait intéressant de faire l'acquisition de quelques dessins pour que l'ensemble d'œuvres que nous conservons de cet artiste permette d'appréhender son évolution. Compléter nos fonds  par des dessins de graveurs constitue l'un des axes de notre politique d'acquisition.

Les quatre dessins constituant la série « Fantaisies romantiques » s'intègrent dans cette optique : l'artiste y reprend la thématique du jardin romantique qui lui est cher, en utilisant la technique du lavis d'encre de Chine qu'il utilise régulièrement depuis 2002.