L’ARCHÉOLOGIE PHOTOGRAPHIÉE - SAISIR LE TERRAIN, SAISIR LES TEXTES : COMMENT LA PHOTOGRAPHIE RÉVÈLE LES CARRIÈRES D’ALBÂTRE ÉGYPTIEN DE HATNOUB | Association des Amis de la Bibliothèque Nationale de France

L’ARCHÉOLOGIE PHOTOGRAPHIÉE - SAISIR LE TERRAIN, SAISIR LES TEXTES : COMMENT LA PHOTOGRAPHIE RÉVÈLE LES CARRIÈRES D’ALBÂTRE ÉGYPTIEN DE HATNOUB

25 mars 2020 François-Mitterrand Salle 70

Par Yannis Gourdon, HiSoMA UMR 5189, codirecteur de la mission archéologique d’Hatnoub, président du Cercle lyonnais d’égyptologie Victor Loret

Organisé par Vanessa Desclaux et Frédérique Duyrat, BnF

Depuis la première prospection en 2012, jusqu’à la plus récente campagne de fouille en septembre 2019, la photographie est au centre des travaux de la mission archéologique et épigraphique de Hatnoub (Ifao, Université de Liverpool). Parce que les anciennes carrières d’albâtre égyptien de Hatnoub sont menacées par des intérêts économiques et culturels, nous avons un devoir de sauvegarde vis-à-vis de ces sites.

 Au vu de l’urgence de la situation, l’archivage photographique est le recours le plus rapide et le plus efficace. Parallèlement, les nouvelles technologies développées dans et autour de la photographie (imagerie numérique, HD, photogrammétrie, 3D…) repoussent les limites de ce qui peut être accompli en matière de relevés épigraphiques, topographiques et de documentation matérielle, si bien qu’elles fournissent des outils indispensables pour l’étude de ces carrières et conduisent à des résultats spectaculaires.